Accueil > Actualités > Comment gérer son stress avant un entretien d’embauche ?

Comment gérer son stress avant un entretien d’embauche ?

Que ressentez-vous avant un entretien d’embauche ? Il est fort possible que vous vous sentiez nerveux juste avant, pendant voire après l’entretien, et c’est normal. Voici donc quelques conseils pour vous aider à mieux gérer votre stress.

Plusieurs jours à l’avance, apprenez !

Vous avez beaucoup à apprendre à l’approche d’un entretien, et pour ça il vous est conseillé de vous y prendre plusieurs jours à l’avance. Le mieux est de vous informer sur l’entreprise où vous avez postulé, et ce, dès la rédaction de votre lettre de motivation.

Informez-vous sur le poste que vous convoitez et connaissez-vous !

Vous devez vous informer sur le poste que vous convoitez, et donc sur ses exigences. Essayez de donner une ébauche du profil du poste. Demandez-vous quels sont vos atouts et vos compétences par rapport à ce job. Remémorez-vous vos expériences réussies, cela vous fera gagner en confiance. Sans perdre de vue votre objectif professionnel, ne fermez pas pour autant les yeux sur vos faiblesses. Essayez toujours de faire de ces dernières des forces.

Renseignez-vous sur l’entreprise

Il est d’usage chez les recruteurs de tester à quel point le candidat au poste connaît l’entreprise. Ceci étant, préparez-vous ! Les recherches sur Internet et les informations reçues du bouche-à-oreille vous aideront. Prenez des notes si nécessaire. Renseignez-vous sur la culture d’entreprise. Comment a-t-elle évolué ces derniers temps ? Etc. De telles connaissances, si elles sont pertinentes, impressionneront toujours votre recruteur.

Les questions finales à préparer

A la fin d’un entretien, bon nombre de recruteurs demandent au candidat si celui-ci a encore des questions à poser. Ne pas avoir de question, non seulement donne l’impression de ne pas vraiment s’intéresser au poste, mais aussi montre l’absence de volonté de s’engager. Alors, préparez vos questions. Deux ou trois suffiront. Veillez à ce qu’elles soient cohérentes avec votre personnalité. Voici quelques exemples :

  • Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ?
  • Comment se passe la formation à la prise de poste ?
  • Pourriez-vous m’en dire un peu plus sur l’équipe avec laquelle je serai amené à travailler ?

Juste avant l’entretien

Dites-vous bien que si le recruteur vous a appelé, c’est que lui aussi a besoin de vous, et que vous êtes là pour l’aider, pour lui apporter une ou plusieurs compétences manquantes à ses équipes. Essayez d’être détendu, où de ne pas laisser transparaître votre stress. Prévoyez d’emporter avec vous votre C.V, dans le cas où le recruteur ne l’aurait pas avec lui, munissez-vous d’un bloc note et d’un stylo, afin d’avoir une démarche dynamique pendant l’entretien.

A l’approche du Jour-J faites une simulation d’entretien avec un proche, un ami. Cela vous permettra de vous entraîner, d’éviter de bafouiller, mais également de gagner en confiance en vous !

N’oubliez pas, c’est le moment présent qui compte, ne vous laissez pas déstabiliser.