Accueil > Actualités > Les règles de sécurité en entreprise

Les règles de sécurité en entreprise

Bon nombre de missions d’intérim concernent des métiers manuels et parfois dangereux. Que ce soit sur chantier ou dans un espace public, l’exercice de ces métiers est soumis à des règles de sécurité. Voyons ici les principales consignes que tout entreprise utilisatrice et travailleur se doivent d’adopter.

Manipulation ou présence de produits dangereux

Certains produits, par exemple les aérosols, peuvent causer des dommages physiques au travailleur s’il n’est pas protégé. L’aérosol peut être respiré, se déposer sur la peau ou être inhalé par la bouche. Suivant le degré et la durée d’exposition à un produit dangereux, les symptômes seront plus ou moins graves et plus ou moins immédiats. Certains symptômes sont irréversibles, comme les brûlures à un produit corrosif. D’autres entrainent le décès.

C’est pourquoi il est impératif de respecter les panneaux de signalisation que vous rencontrerez sur votre lieu de travail :

  • Les panneaux d’interdiction : panneaux ronds, rouges et barrés en diagonal (voir ci-dessous).
  • Les panneaux d’obligation : signaux ronds et bleus.
  • Les avertissements : vous les reconnaissez facilement de par leur forme triangulaire et leur couleur jaune vif. Notamment par la présence de matières inflammables.
  • Les panneaux « incendie » et sécurité : ces panneaux sont respectivement verts et rouges. Ils vous permettent de repérer tout de suite un extincteur, une sortie de secours ou encore l’emplacement des premiers secours.

Exemples de panneaux :

Eau non potable
   Protection obligatoire pour les pieds
Attention au dénivelé et à la chute
Téléphone pour appeler les secours
Direction à suivre en cas d’incendie

Qu’est-ce que l’EPI ?

L’EPI est l’équipement de protection individuel requis pour la réalisation de certains travaux et missions. Le travail sur un chantier requiert par exemple le porte d’un casque pour la tête, de chaussures de protection, de gants ou encore le port d’un gilet jaune si cela est jugé nécessaire.

Le travailleur est aussi responsable de l’état de l’EPI qu’on lui procure : il doit vérifier qu’il est en bon état. Certains intérimaires voient dans le port de l’EPI une contrainte et sont réticents : le travailleur se doit d’appliquer à la lettre les règles de sécurité présentées par l’entreprise utilisatrice.

Si vous êtes témoin d’un accident…

Si vous êtes témoin d’un accident, essayez de garder votre calme et ne bougez surtout pas la victime. Vous pourriez lui causer plus de dégâts en bougeant son cou ou sa colonne vertébrale : prévenez immédiatement le responsable ou utilisez le téléphone de secours (18 pour les pompiers, 15 pour le SAMU ou 112 pour le centre d’appel des secours).

Ne donnez pas à boire à la personne accidentée, couvrez-là et protégez la zone autour.