Vous venez de trouver un emploi, félicitations ! Vous faites donc face à un nouveau défi : le premier jour de travail ! Vous vous apprêtez à rencontrer de nouvelles personnes, à prendre en main un nouveau poste dans une nouvelle structure. Découvrez comment faire de cette épreuve, une expérience enrichissante.

Close up of Young attractive businessman wears a gray tie and adjusting tie.

L’importance de la première journée de travail

Votre premier jour dans une entreprise, c’est un peu comme un nouvel entretien d’embauche. Sauf que cette fois, vous ne faites plus face à un recruteur, mais à vos nouveaux collègues.  Puisque vous serez amené à passer de longues heures en leur compagnie, il convient donc de faire bonne impression. D’autant que c’est durant ce premier jour qu’ils se forgeront un avis sur votre caractère, votre personnalité, votre capacité d’analyse et d’intégration à l’équipe.  

Comment agir lors de votre premier jour ?

  • Faites preuve de curiosité : Se montrer curieux est le meilleur moyen de montrer sa motivation et sa volonté de s’intégrer auprès de vos nouveaux collègues. N’hésitez donc pas à poser des questions sur le fonctionnement de l’entreprise pour vous faire une idée de la culture d’entreprise en vigueur, sur vos missions et les outils que vous aurez à maîtriser au quotidien, sur vos collègues et leurs rôles dans la structure. Sachez donc vous montrer proactif dès votre premier jour pour éviter d’être perçu comme quelqu’un de passif. 
  • Mettez votre mémoire à l’épreuve : Lors de votre premier jour, vous intégrerez une équipe dont les membres se connaissent déjà bien. Mémoriser le nom et la fonction de chacun des membres de votre nouvelle équipe ne peut que favoriser votre intégration. Il est évidemment impossible de retenir les noms de chacun des membres de la structure, mais tâchez de vous souvenir de ceux qui vous accompagneront au quotidien. 
  • Faites preuve d’humilité : Lors de votre premier jour, il vous faut savoir faire preuve d’écoute et de compréhension. Respectez donc les procédures en vigueur dans l’entreprise, même si elles ne vous paraissent pas optimales. Chaque chose en son temps, vous aurez l’occasion d’exposer vos convictions, idées et recommandations plus tard.  
  • Mettez en avant votre ouverture et votre fibre sociale : Si votre nouveau manager ne prend pas l’initiative de vous présenter, faites-le de vous-mêmes. Allez à la rencontre de vos nouveaux collègues, expliquez-leur brièvement qui vous êtes et ce pourquoi vous êtes là. N’en faites pas trop, soyez vous-même, souriant et avenant. 
  • Soyez ponctuel : Être en retard lors de votre premier jour, c’est envoyer un très mauvais signal. Cela vous mettra dans une mauvaise posture, laissant penser à vos futurs collègues que vous n’êtes pas quelqu’un fiable, sur qui on peut compter. Préférez partir en avance, quitte à arriver plus tôt que prévu. Renseignez-vous bien sur votre trajet et vos horaires de travail en amont pour éviter les désagréments.  
  • Mettez-vous en valeur : Avant votre premier jour dans votre nouvelle équipe, choisissez une tenue vestimentaire qui soit compatible avec l’entreprise et les missions que vous aurez à effectuer. Évitez donc d’en faire trop.

Les erreurs fréquentes à éviter

  • Ne restez pas dans votre coin : Intégrer une équipe déjà constituée n’est pas simple, et se sentir intimidé est tout à fait naturel. Mais la timidité peut-être mal interprétée. Vous isoler dès votre premier jour enverra un signal négatif à vos nouveaux collègues. Ils pourraient penser que vous ne manifestez aucune intention de vous intégrer, et finiraient par vous exclure inconsciemment. Travailler en entreprise, c’est savoir se montrer collectif, il faut donc jouer le jeu et surmonter vos appréhensions.  
  • Ne vous montrez pas trop familier : Être trop tactile, faire de l’humour noir ou grossier, va être très mal perçu. Evaluez l’ambiance générale du groupe avant de prendre des initiatives. Dans un premier temps, préférez calquer vos attitudes sur celles de vos collègues. Il vous faut lisser votre image et adopter des comportements passe-partout. Si vous souhaitez parler de votre vie personnelle, restez vague et n’entrez pas trop dans les détails.
  • Ne vous montrez pas trop stricte : Vos nouveaux collègues ne douteront pas de vos compétences, évitez donc un langage trop technique. Un visage fermé, des prises de parole occasionnelles ou le fait de recentrer continuellement la conversation sur le travail n’incitera pas vos nouveaux collègues à faire un pas vers vous.
  • Ne jugez pas trop vite vos collègues : Même si la première impression est souvent la bonne, un mauvais jugement est vite arrivé ! Même si de premier abord, un de vos nouveaux collègues vous semble tout à fait désagréable, ne vous brusquez pas, et offrez-lui une seconde chance. Il serait dommage d’occasionner des conflits dès le premier jour !
  • N’opposez pas votre ancien et votre nouveau travail : Si vous pensez que votre ancien poste était mieux, évitez de le mentionner. Cela pourrait vexer et laisser penser que votre nouveau poste n’est qu’un lot de consolation. De même, dire à quel point vous détestiez votre ancien travail donnera l’impression que vous n’avez pas encore tourné la page. Pour ce qui est donc de vos expériences passées, ne répondez qu’aux questions qui vous seront posées, avec honnêteté et sobriété. De façon générale, se montrer critique dès le premier jour est une mauvaise idée. 

  • N’ayez pas peur de poser des questions : Faire semblant de maîtriser des outils ou des procédures pour éviter le ridicule n’est pas une bonne idée. Il n’y a pas de honte à ne pas savoir ; et la franchise est bien perçue. Pour combler vos lacunes, n’hésitez pas à questionner vos collègues avec parcimonie : s’en remettre à leurs compétences montrera que vous leur faites confiance.