Le chauffeur PL ou Poids Lourd et le chauffeur SPL ou Super Poids Lourd sont tous deux des conducteurs routiers. Ils ont beaucoup de points communs, mais leur différence réside dans le type de permis nécessaire pour pratiquer ces métiers.

Différences entre chauffeur PL et chauffeur SPL

La principale différence est celle du permis PL est du permis SPL. Le premier, qui désigne le permis nécessaire pour conduire un poids lourd est le permis C. Il autorise la conduite d’un camion :

•             à deux essieux allant jusqu’à 19 tonnes

•             à trois essieux de 26 tonnes

•             à quatre essieux jusqu’à 32 tonnes.

Le second, le permis nécessaire pour conduire un super poids lourd, est le permis CE. Il autorise la conduite d’un camion allant jusqu’à 44 tonnes. Cela va sans dire que le chauffeur SPL peut exercer le métier d’un chauffeur PL. L’inverse n’est pas toujours vrai.

Il y a ensuite la différence quant au type de véhicule mis à disposition des chauffeurs PL et SPL. Dans l’exercice de son métier, le chauffeur PL est amené à conduire un camion-benne, un camion-citerne ou un fourgon selon le type de produit à transporter. Le chauffeur SPL, lui, peut en plus conduire des véhicules plus imposants tels que le convoi exceptionnel, par exemple.

Points communs entre chauffeur PL et chauffeur SPL

Ici, on parle de chauffeur PL/SPL. Le métier va alors englober les deux types de chauffeur routier. Il consiste non seulement à conduire un camion, mais à charger le contenu, puis le décharger une fois arrivé à destination. Enfin, le chauffeur PL/SPL s’occupe de l’entretien de son véhicule.

La profession a éagelement un côté commercial. Ce côté commercial réside dans le fait que le conducteur doit assurer le nettoyage du véhicule, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, afin de rehausser l’image de l’entreprise qui l’emploie. Et ce n’est pas tout. Il a pour devoir de conserver la bonne relation avec les clients de l’entreprise. Il doit donc savoir se montrer respectueux, mais aussi et surtout cordial.

Le conducteur routier doit avoir des notions d’administration. Il doit en effet s’acquitter des tâches administratives telles que le remplissage des factures et des bordereaux de livraison. S’il rencontre des problèmes techniques, il doit prévenir sa hiérarchie supérieure sans tarder. Un chauffeur PL/SPL travaille souvent sous contrôle, la mise en place d’un logiciel de géolocalisation dans les véhicules utilitaires étant de plus en plus courante.

Compétences, profil et formation d’un conducteur PL ou SPL

Le conducteur de poids lourd ou de super poids lourd est autonome. Il est seul en route la plupart de son temps. Néanmoins, il suit un planning, car il doit livrer ce qu’il transporte dans les temps. Il doit donc être assez astucieux pour gérer les imprévus qui ne manquent pas de survenir dans de telles situations. Pour pouvoir exercer pleinement son métier, le chauffeur routier doit suivre la formation initiale minimum obligatoire ou FIMO.